Notre histoire

La création des MFR

Au départ (en 1935/1937), la volonté des familles qui se sont groupées pour agir, ensemble, au sein de la première MFR était de permettre à leurs enfants de rester au « pays » tout en continuant à se former, à réfléchir à leurs projets, à moderniser leur exploitation agricole, à s’engager dans leur métier et dans le développement de leur territoire.

Permettre aux jeunes de faire leur place dans le monde des adultes tout en contribuant à le transformer, telle est, toujours, la grande ambition des MFR. Mais aujourd'hui,  cette ambition est proposée à tous les adolescents, les MFR proposant des formations dans tous les secteurs d'activités professionnelles.

 

La naissance de la MFR-CFA de Brioux-sur-Boutonne

La MFR de Brioux-sur-Boutonne est née en 1964 à la demande de parents soucieux de donner une formation agricole de qualité à leurs enfants.

Une association locale se crée sur la commune de Brioux-sur-Boutonne et entreprend la construction d'une Maison Familiale Rurale réservée au départ aux garçons.

Les formations dispensées seront agricoles pendant près de 20 ans. En 1983, en raison du besoin d’un niveau supérieur de formation la MFR de Brioux-sur-Boutonne s'oriente vers des niveaux de formation 4 et 3, les formations de niveau 5 étant proposées par les MFR géographiquement proches : la MFR de Vitré et la MFR du Marais Poitevin.

Les besoins du territoire évoluent rapidement. En pleine révolution agricole, la population de ce secteur chute et les jeunes ruraux fuient le métier. Dans le même temps, la population locale vieillit, les familles hébergent moins leurs parents, les besoins en services sanitaires et sociaux explosent.

 

Dans ce contexte, la MFR de Brioux-sur-Boutonne, sans abandonner ses racines agricoles, s'oriente vers les métiers du commerce et des services. Les formations phares sont alors le BTA Commerce et Services, le Bac F8 et le BTS Action Commerciale. 

En 1990, la MFR ouvre le Bac F8, en formation continue. Le projet répond à la fois aux attentes des élèves titulaires du BEPA Services aux Personnes, ainsi qu'à celles des employeurs : maisons de retraite, écoles, hôpitaux, cliniques, ... qui expriment leurs besoins en personnel qualifié.

En 1995, le Bac F8 devient le Bac SMS « Sciences Médico-Sociales », formation dont le contenu séduit les élèves issus du BEPA Services aux personnes qui souhaitent poursuivre leurs études. Baccalauréat devenu aujourd’hui le baccalauréat Sciences et technologies de la santé et du Social (ST2S)

 En 2002, la MFR anticipe la transformation du BTA en BAC Professionnel et demande l’ouverture d’une nouvelle option : « Services en Milieu Rural » et abandonne l’option « Commercialisation ».

 

En 2004, l'association saisit l'opportunité d'ouvrir une section de BEP optique et obtient le droit de dispenser la formation en apprentissage. Par la suite, la MFR obtiendra l’habilitation pédagogique pour dispenser également par apprentissage le baccalauréat optique lunetterie, puis le BTS Opticien Lunetier.

En 2013, naît la collaboration avec l’Université de La Rochelle pour l’ouverture de la Licence Professionnelle des Métiers de la Vision, de l’Optique et de la lunetterie qui offre une poursuite d’études aux détenteurs du BTS Opticien Lunetier.

En 2016, 2 salariés font une formation d’accompagnement à la VAE, afin de pouvoir répondre à la demande des employeurs en optique de qualification diplômante pour des salariés ayant un diplôme de niveau V ou IV.

 

En 2006, naît la collaboration entre la MFR et le Centre de Formations Paramédicales de l’Hôpital de Niort. Ce partenariat entre les deux établissements fait suite à une demande croissante d’élèves ou d’anciens élèves de l’association et aux besoins du territoire en candidats aux concours d’infirmier(e), d’aide-soignant(e) et d’auxiliaire de puériculture.

En 2014, à la demande de ses élèves et de personnes du territoire, la MFR ouvre aussi une préparation aux concours sociaux : Moniteur Educateur, Educateur Jeunes Enfants, Assistant de Service Social. 

 

En 2009, la formation d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport initiée en 2005 par la Fédération Régionale des MFR est désormais portée entièrement par la MFR de Brioux-sur-Boutonne. Le BPJEPS spécialité Loisirs Tous Publics est une formation par alternance d’une durée de 18 mois conduite en apprentissage ou en formation continue.

En 2014, au regard des besoins de formation générés sur le territoire par la réforme des rythmes scolaires, la MFR travaille en partenariat avec l’UFCV Limousin, Poitou-Charentes à l’ouverture en 2015, d’un Contrat de Qualification Professionnel d’animateur périscolaire.

 

En 2015, ouvre la classe de seconde générale et technologique (seconde GT) en formation initiale et par alternance. Cette classe est en lien total avec l'identité et les compétences de la MFR dans l’accompagnement au projet du jeune. « L’orientation est un processus long qui passe par des étapes qui prennent du temps, qui fait appel à la responsabilité de l’élève, qui l’engage personnellement. Car au bout du compte, c’est lui qui détient les clés de son orientation »

La seconde GT permet pendant une année, à chaque jeune d’être accompagné et ainsi préparer sereinement son projet d’orientation, sa poursuite d’étude et son projet professionnel en découvrant par le biais de stages, différentes structures professionnelles.

 

 

 

 

Plan du site | Mentions légales | Contactez‑nous | © 2016 MFR Brioux sur Boutonne